Startup Qualifiée Medap

Dépistage du cancer du col de

l’utérus

La société Medap développe et commercialise un automate et des consommables de préparation d’échantillons biologiques issus de frottis cervico-utérin à des fins de dépistage du cancer du col de l’utérus. Les performances de détection observées par cette méthode innovante brevetée sont équivalentes aux meilleures solutions disponibles sur le marché avec une productivité plus importante et un prix plus faible. Plus de 200 millions de tests sont réalisés chaque année dans le monde et ce chiffre devrait doubler d’ici 2020. La société créée en 2011 par le Docteur Karkouche, anatomocytopathologiste est dirigée par David Afriat depuis 2014, ingénieur de formation et possédant une large connaissance de la création et du développement d’entreprises.

medap_visuel

Medap en image

L’équipe

david_arifatDavid Afriat– Président LinkedIn_logo_initials

– Consultant spécialisé en création d’entreprises innovantes
– Associé au sein du cabinet Tech2Market

 

 

judith_danan

Judith Danan LinkedIn_logo_initials

– Business developer expérimentée
– Prendra la direction générale de la société dès la 2ème levée de fonds finalisée

 

 

L’offre

Medap met a disposition gratuitement les automates de préparation et facture les consommables utilisés (1 par test) à un prix de 2,5€ par test. Nous sommes sur un modèle ou les revenus viennent intégralement de la consommation de consommable, estimé à 25000 tests par an par cabinet client. Cette approche permet d’éliminer tout frein à l’utilisation, de convaincre avec facilité les structures qui ne sont pas équipés de systèmes automatisés, et de pouvoir remplacer ceux déjà équipés. Les produits de Medap seront distribués en France par la société Alphapat auprès duquel une vingtaine de clients ont déjà fait part de leur très fort intérêt pour s’équiper. Alphapat possède un réseau de clients de 160 anatomopathologistes sur le territoire national. Des discussions ont lieu avec Alphapat et d’autres distributeurs pour la commercialisation de la solution en Europe. Des contacts ont également été engagés en Chine.

Aller à la barre d’outils